mardi 18 juillet 2017

[L'étagère romantique] After t1 - Anna Todd

594 pages (Editions Hugo & Cie – collection New Romance) - 5/5



Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux… Mais ça, c’était avant qu’il ne ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un  « p… d’accent anglais !  » Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.

Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle… Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque… Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?


« En dépit du chaos qui vient juste de bouleverser ma chambre, je me sens calme.
C’est comme dans un rêve. Quelque part, je sais que c’est le calme avant la tempête,
mais pour le moment Hardin est mon ancre.
Je prie seulement pour qu’il ne m’entraîne pas au fond. »


En bref... Malgré une histoire marquée par quelques clichés, After est un véritable coup de cœur ! L’histoire m’a complètement emportée et les personnages m’ont bouleversée, jusqu’à la fin et l’ultime révélation. Un tome à lire et à relire – il s’agit de mon préféré !


C’est à l’occasion d’une énième relecture que j’écris cette chronique. After est la saga qui m’a fait découvrir la romance new adult. J’ai tout d’abord eu peur de tomber dans quelque chose du genre Fifty shades, mais pas du tout ! Si l’histoire est un peu stéréotypée, elle parvient à dépasser cela et emporte le lecteur au cœur de l’université et de ses tumultes. On rencontre d’abord Tessa qui fait son entrée à l’université et qui rencontre une bande d’étudiants qui ne correspondent pas à ses fréquentations habituelles – tel son parfait petit ami. Evidemment, elle finit par tomber amoureuse du bad boy...

Schéma traditionnel, mais After a tellement plus à apporter : derrière tous les stéréotypes, les personnages sont profonds, ce qui permet de véritablement s’attacher à eux, que ce soit Tessa, Hardin, Landon, voire même Noah (mais je suis une Hessa shipper, ne vous inquiétez pas !)... et je suis passée par toutes sortes d’émotions à travers eux. Tessa est attachante ; certes, sa rencontre avec Hardin va permettre de nettement la libérer, on arrive facilement à s’attacher à elle dans ce tome, malgré sa naïveté effarante à certains moments. Hardin est un peu prévisible dans son côté imprévisible : on sait qu’il va toujours s’énerver, blesser Tessa, avant d’être étonnamment doux et attentionné envers elle ; il n’empêche que lui aussi est attachant. Landon est l’ami gentil : dans ce tome, on a l’impression qu’il peut encore être approfondi, que l’on ne sait pas grand chose de lui ; il est un peu plus pâle que Tessa et Hardin – mais c’est normal me direz-vous ! Les autres personnages sont plus secondaires, je les ai plus ou moins aimés, ou bien je n’ai pas réellement d’avis sur eux.

Pour ne pas vous spoiler, je ne peux trop vous parler de l’intrigue. J’ai été totalement surprise du dénouement ; je ne m’y attendais pas du tout mais, après relecture, on se rend compte que des indices sont égrenés tout au long du livre, et la révélation ne tombe pas au hasard. On reste également sur un bon cliffhanger, qui donne bien envie d’enchaîner immédiatement avec le suivant.

C’est d’ailleurs le cas pendant tout le livre : il y a du suspense entre les différentes scènes. On ne cesse d’attendre de voir comment leur relation va évoluer, surtout que le prologue laisse envisager quelque chose de dramatiquement bouleversant...  C’est vraiment difficile de lâcher ce livre, et ce même en connaissant l’histoire ! Cela est également dû à l’écriture d’Anna Todd, très fluide, qui fait d’After un réel pageturner...

Si l’intrigue se centre sur la relation entre Tessa et Hardin, j’ai beaucoup aimé les scènes dans lesquelles Tessa se confronte à sa mère, qui traduisent son émancipation. En plus, le fait que de nombreux personnages gravitent autour d’eux permet vraiment d’élargir l’intrigue et d’être plus qu’une simple romance.

Une adaptation cinématographique est prévue, avec un script en cours d’écriture. J’espère vraiment qu’elle aura lieu, car il y a matière à faire un film. Cependant, j’espère ne pas être déçue quant au choix des acteurs (avez-vous des idées ?), car, dans le livre, ils sont très marqués, décrits aussi bien physiquement que psychologiquement.

4 commentaires:

  1. J'ai ce premier tome dans ma PAL et il faudrait vraiment que je le lise parce que ça commence à faire un moment ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras ! N'attends pas plus, il te fera passer un super moment ! :D

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ce premier tome :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. As-tu lu la suite ? Si ce n'est pas le cas, j'espère que tu l'aimeras autant :)

      Supprimer